• Ce sujet contient 9 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Divama, le il y a 7 années.
10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #1704
    Divama
    Participant

    LE STANDARD (SUR)ENDETTÉ ?

    Les comptes du club viennent d’être publiés et déjà les commentaires vont bon train. En gros, la presse souligne que le club est plus endetté qu’avant soulignant avant tout la dette à court terme (à moins d’un an) qui aurait augmenté de 10M pour être à 17M à l’aube de cette saison.

    Alors qu’en est-il exactement ? Prenons les choses dans l’ordre…

    1) Venanzi a-t-il fait des économies de salaire ?
    OUI. D’avoir réduit le noyau de 45 à 34 joueurs lui a permit de réduire la masse salariale de 25M à 22M. 3M d’économie, ce n’est pas rien.

    2) Donc le Standard a une meilleure balance des comptes ?
    NON. D’avoir raté les poules de l’EL puis les PO1 la même saison a occasionné un manque à gagner d’environ 5M. C’est énorme.

    3) La perte d’exploitation est toujours aussi conséquente ?
    OUI. Comme la saison d’avant, la perte d’exploitation est de +/- 12M. Cela reste beaucoup. Et l’on comprend mieux pourquoi Venanzi dit clairement que passer l’hiver en EL est moins important que se qualifier en PO1. Financièrement, il n’y a pas photo.

    4) Alors comment se fait-il que la saison d’avant il y avait une perte finale de 6,6M et que cette saison, il y a un bénéfice de 0,5M ?
    – D’abord, la balance des transferts a été meilleure que la saison d’avant.
    – Ensuite (merci Duchatelet) le Standard a pu comptabiliser des prélèvements sur impôts différés et sur réserves immunisées, des opérations comptables positives liées aux saisons précédentes (2011 à 2014) financièrement « fastes ».
    – Enfin en chargeant les comptes de régularisation qui passent de 2,5M à 16M, ce qui est une sorte de dette que l’on contracte à soi-même. Notons que le champion des comptes de régularisation n’est autre que Anderlecht qui le charge régulièrement entre 20M et 25M. Il n’y a rien d’alarmant à cela.

    5) Comme la presse le souligne, le Standard a-t-il une dette à court-terme de 17M ?
    OUI. Dans l’année qui vient, le Standard doit rembourser cette somme de 17M . MAIS, ce que personne ne dit, c’est que si le club a des dettes, il a aussi des créances. Et les créances à court-terme sont de 18M. Le Standard va recevoir 18M au cours de cette saison. Donc, le Standard sera en boni de 1M. La presse, sur ce sujet est totalement à côté de la plaque.

    6) Les dettes à plus d’un an ont elles augmentées de 1M (de 20,5M à 21,5M) mais les créances à plus d’un an sont elles passées de 1M à 10M. Donc sur l’endettement à long terme, le Standard est en bien meilleure posture qu’il y a un an.

    BREF, LE STANDARD EST EN BONNE SANTÉ FINANCIÈRE OU PAS ?

    Oui, oui (et non).

    Oui dans la mesure où les économies de salaire vont sans doute faire seulement effet cette saison, surtout si le club parvient encore à se libérer de quelques gros salaires inutiles (Yattara et Dino) cet hiver.
    Oui en sachant que cette saison, le bonus sur le transfert de Michy va venir gonfler sérieusement les finances du club. Les 14M seront inscrit dans les comptes de cette saison (7M en rentrées exceptionnelles et 7M en créances à moins d’un an). Ajoutons à cela la qualif pour les poules de EL qui rapporte, en tout, près de 5M. Il ne manquera plus que la qualif pour les PO1 pour que la situation financière du club soit au beau fixe.

    Non, parce que les fonds propres sont aujourd’hui à 7M et qu’il y a quelques saisons ils étaient à 49M ! La marge de manœuvre financière se réduit peu à peu. Il serait bon d’arrêter l’érosion financière et de retrouver un peu plus de latitudes. Des fonds propres à 15M, c’est-à-dire à hauteur des comptes de régularisation actuels, serait l’idéal pour être dans une situation financière confortable. Ce sera peut-être cela que permettra le transfert de Michy à Chelsea…

    Car n’oublions pas que le Président va avoir besoin d’un peu de cash pour amorcer la pompe du financement conséquent de ses projets immobiliers dans et autour du stade.

    #1706
    Cercyon
    Participant

    Merci Divama pour cette analyse.

    Personnellement, je ne m’en fais pas trop concernant les comptes, car, si on parvient à garder nos “vedettes” cette année, et peut-être encore la saison suivante, non seulement nous nous qualifierions pour les PO1 et pour les poules de l’EL (la cerise sur le gâteau serait le titre de champion), donc une rentrée financière non négligeable, mais par la suite, nous pourrions aussi les vendre à bon prix. Ce qui ferait, en plus, une rentrée financière importante.

    En résumé, Keep calm and Support Standard de Liège…

    #1707
    Tche
    Participant

    hello

    Voilà qqs explications évidemment interressantes

    je te suis moins sur le sujet des comptes de regularisation …

    Pour faire très simple, ce sont des comptes qui lient deux ou plusieurs exercices et, toujours en très gros, on retrouve deux types d’imputations dans ces comptes :

    1. Quand on a déjà payé (ou reçu) des fonds lies à qqs chose dans le futur (par ex : un loyer payé anticipativement en décembre pour les 12 mois à venir : 11/12 de la somme décaissée ne sera une charge que l’an prochain dans le compte de résultat alors que, du compte à vue, l’argent est déjà parti // dans l’autre sens, c’est par ex recevoir maintenant de l’argent pour un service qu’on prestera plus tard)

    2. Puis on a bien sûr le sens inverse : une charge (ou un produit) qu’on doit compter de suite mais pour lequel on en paiera (recevra) l’argent plus tard

    Ce n’est donc pas une dette à soi-même ..mais bien refleter dans les comptes le fait qu’on sait déjà qu’il se passera plus tard

    Dans le cas du standard, je ne sais pas si c’est un compte de régul à l’actif ou au passif…

    Je sais que c’est une precision un peu technique mais puisque le reste de l’article est impecc 🙂

    #1729
    Divama
    Participant

    C’est vrai que j’y suis allé à la très grosse louche avec les comptes de régularisation. 🙂

    Juste pour toi alors, Tche, les comptes de régularisation au passif sont de 16M, ceux à l’actif sont de 1,5M.

    Au niveau de la publication des comptes, les comptes de régularisation à l’actif sont inscrits dans les actifs circulants (pour faire vite : les créances). Les comptes de régularisations au passif sont eux inscrits dans les dettes. Et comme tu le dis, pour les 16M au passif, il s’agit donc d’une charge ou un produit inscrit dans les comptes, mais qui sera payé plus tard. C’est donc bien une forme de dette.

    Mais à partir d’ici, j’atteins mon niveau d’incompétence. 🙂 Je ne sais pas si ces opérations de comptes de régularisation au passif (pour 16M tout de même) sont dues aux aléas des facturations et/ou des négociations commerciales ou si elles sont le fait de la volonté des comptables du Standard, autrement dit, des jeux en écriture. J’ai parié, peut-être naïvement, sur cette dernière et donc j’ai parlé “d’une sorte dette que l’ont fait à soi-même”. Car c’était l’explication la plus imagée que j’avais trouvée…
    Mais je sui peut-être tout-à-fait en faux sur ce point, je te l’accorde.

    #1731
    Tche
    Participant

    En allant voir les bilans, on y lit qu’il s’agit pour l’essentiel des 16 millions de “produits à reporter” ==> on a déjà comptabilisé en compte de bilan (probablement ici dans les postes de créances, >1 an et <1 an) des produits qui entreront dans le compte de résultat des exercices à venir (2017 et suivants)

    ==> C’est donc plutôt une bonne nouvelle (et c”est donc très loin d’être une dette)

    voilà voilà

    #1763
    Divama
    Participant

    Et voici l’explication de Alexandre Grosjean : “Pendant cette période, nous avons acheté des joueurs qui, à la date de cloture de l’exercice, n’avaient pas encore été payés”.

    Ça vaut ce que ça vaut, mais cest “officiel” 🙂

    #1775
    Tche
    Participant

    1. ce que je disais dans ma réponse du 27 se confirme : la double créance (>1 et <1 an) est liée au poste au passif et le tout est relative au transfert de Michy

    et ma conclusion (c’est une bonne nouvelle car très loin d’être une dette) est correcte (en plus clair cela veut dire que pour l’ex prochain on a déjà une “avance” de ces montants)

    2. Pour l’autre partie (et ce que tu relèves ci-dessus des propos de Grosjean), c’est l’inverse (et cela correspond au 1,5 mios dont tu parles à l’actif) : c’est un engagement que le standard a pris juste avant la cloture (et pas encore facture) qui sera donc “transformé” en charge pour l’ex qui est en cours

    2 vient en “reduction” de 1 mais globalement, on “démarre” sur une base largement positive (ce qui voudrait dire, si c’est le choix du standard, que par ex on ne sera pas oblige de vendre bcp en juin pour équilibrer les compte puisqu’on aura déjà cette avance )

    Bref, ce sont plutôt de bonnes nouvelles. Mais cela dit, ce sera “one shoot” ppur cet exercice ci, car comme l’explique à nouveau Alex Grosjean : un club comme le nôtre ne peut durer QUE s’il vend mieux que ce qu’il achète)

    #1939
    Maux Toy
    Participant

    Punaise, vous savez tout

    #1952
    REDminds
    Maître des clés

    Test

    #2150
    Divama
    Participant

    Et maintenant, en plus, le Standard est plus riche de 10M !

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.