3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #4703
    Divama
    Participant

    A propose de Carcela, beaucoup semblent penser qu’il rate sa saison, qu’il n’est plus le joueur décisif qu’il était, bref il fait des déçus…

    J’ai pour ma part un avis plus nuancé car je trouve que ces dernières semaines, il a apporté beaucoup au groupe et au jeu.( et pas parce qu’il etait suspendu – j’entends les mauvaises langues 🙂 – non, les matchs où il a été titulaire, evidemment )

    D’abord un petit retour en arrière. Tout le monde a adoré le Carcela d’avril – mai 2018 où, avec l’aide de Junior, il a pulvérisé les PO1. Il faut dire que sa Pinto avait installé un système et une animation sur mesure pour ces deux joueurs : un jeu bas, resseré en défense avec des backs qui ne francchissent qu’exceptionnellement la ligne médiane et une animation toute entière axée sur les contres rapides et techniques selon l’inspiration des créateurs Polo, Junior et Mehdi qu’accompagnait l’infatiguable Emond.

    Pourquoi carcela était-il si bon ? Le système était simple : d’abord défendre (et il défendait) puis plonger dans les espaces quand l’adversaire etait dans notre camp. Mehdi n’avait alors que peu d’oppositions face à lui et beaucoup d’espace pour en profiter. En PO1, cette année-là, il ne se heurtait pas à défenses compactes qui voulaient préserver le nul mais à des équipes qui cherchaient à gagner.
    C’était un bon système pour les underdogs que nous étions cette saison-là, mais c’était un système “one-shot” qui ne se reposait sur aucun fond de jeu. Il était conditionné par la créativité de quelques joueurs et l’abnégation de quelques autres mais, contrairement au Charleroi actuel ou à l’Anvers de Boloni qui eux aussi basent leur jeu sur la défense ardue et le contre rapide dans la verticalité, le jeu défensif de Sa Pinto était très léger et les contres très stéréotypés, il a tenu à peu près sur une bonne douzaine de matchs ( Coupe Comprise) mais il se serait écroulé sur une saison.

    On le savait, il fallait donc un vrai système de jeu, plus complexe. MPH a opté pour une animation axée sur la possession de balle dans le rectangle adverse. Un jeu a priori où l’on construit ses occasions de but avec toute l’équipe. Le fameux “tout le monde attaque et tout le monde défend” qui demande physiquement énormément aux joueurs.

    Problème : avec Sa Pinto, on ne courrait pas beaucoup. Une bonne moitié des joueurs ne quittaient pas leur rectangle. Quelques autres y allait de courses fulgurantes mais a des moments choisis et parcimonieux dans le match.
    Avec MPH, il y a un fond de jeu. Un système tactique, des stratégies différentes, mais surtout, il faut courir beaucoup, beaucoup plus. Plus vite et plus longtemps. Tout le monde ou presque joue box to box, d’un petit rectangle à l’autre petit rectangle, tout au long du match ! Et ça, Carcela ne l’avait plus jamais fait depuis des années. Comme d’autres (Cavanda, Pocognoli, Mpoku, …) Carcela n’avait pas/plus le physique pour réaliser ce que MPH exigeait à son arrivée. Il s’est donc soit époumoné à le faire et s’est éteind footbalistiquement, soit il a négligé de le faire et il a fragiliser son flanc. Dans les deux cas, il subissait les foudres des supporters et de MPH. La saison 2018-2019 fut un calvaire pour lui. Il savait pourquoi, MPH savait pourquoi. Mais c’était à Carcela ( et à Cavanda, Pocognoli, Mpoku,…) à travailler ou à s’en aller car MPH n’allait pas changer son système, son animation, ses stratégies.

    Pour cette saison 2019-2020, le déficit physique de Carcela était là. Il fallait y remédier ou partir. Et Mehdi a finalement décidé de ne pas fuir, de ne pas accepter un transfert à l’étranger, mais de rester et de réaliser un énorme travail foncier pour se mettre à niveau. Lui et Polo ont énormément travaillé en ce sens. Polo en a récolté les fruits plus vite. Pour Mehdi il a fallu attendre la mi-octobre. Voilà pourquoi il n’était aligné qu’un match sur deux à l’époque : son travail physique n’était pas terminé. Aujourd’hui, lui et Polo n’ont pas gagné en vitesse, au contraire, mais en endurance et en résistance.

    Une fois le physique à niveau, il y a le rôle tactique. Et celui de Carcela a donc changé. Fini de jouer les flibustiers et de monter à l’abordage des défenses trop exposées, il doit construire, créer, patiemment, à l’intérieur d’une animation qui a ses exigences tactiques. Être individualiste au milieu d’un geste collectif. MPH lui demande moins de finaliser que de construire les occasions de but.

    Et MPH ne dit pas autre chose ce matin dans une interview à propos des “artistes”, des joueurs techniques : “… ça prend parfois un peu plus de temps pour les mettre dans la structure, dans les schémas. Par leurs capacités individuelles, ils font du bien à l’équipe mais comme Mehdi l’a très bien fait ces dernières semaines, ils sont plus importants pour l’équipe lorsqu’ils peuvent entrer dans l’organisation, tout en conservant leurs qualités individuelles. Ils doivent continuer à être créatifs et faire des choses spéciales, mais à partir d’une organisation.

    Et personnellement, j’ai trouvé aussi Carcela bien plus à l’aise en match ces dernières semaines. Plus collectif qu’avant. Plus travailleur. Tout en démontrant ses qualités techniques quand il le faut.
    Dans leur genre, et à leur place, Mpoku, Carcela et Amallah sont aujourd’hui, pour moi, indispensables au Standard.
    Le travail qui a été fait avec Polo et Mehdi, il se fait aussi avec Boljevic (mais qui, à la base, dispose de qualités physiques bien au-dessus de la moyenne) et avec Dragus.
    Il n’a pas été fait par Cavanda et Pocognoli… En étaient-ils incapables ?, ne voulaient-ils pas s’y soumettre ? Peu importe, ils sont aujourd’hui inadaptés au système requi pas MPH.

    La seule inconnue, pour moi, reste Lestienne. Son sens du placement et ses fulgurances lui ont permis de marquer quelques buts importants. Mais s’il excelle dans le rôle de joker, il n’arrive pas à tenir tout un match et son flanc gauche est trop souvent laissé à l’abandon ou plutôt à Gavory qui doit se sentir bien seul et abandonné.
    Sur papier Limbombé est bien plus complet que Lestienne. Mais ce fut une pioche pour rien. Dragus est-il prêt ? Capable ? de relayer Lestienne voire de se mettre en concurrence avec lui ?
    Pour le bien du Standard, je l’espère.

    #4704
    Cercyon
    Participant

    Bravo… Une lucidité presque “lasérienne” sur le travail de Mehdi et du groupe. Il fallait l’analyser

    #4708
    dede a bord
    Participant

    Très bon résumé Diva

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.